Sommes-nous tous plus ou moins fous?

Je me pose surtout cette question pendant mes périodes d’introspection chronique lol Enfin, je me pose surtout la question sous forme existentielle dans le genre: « Pour quelle raison est-ce que je vis et quelle est la finalité de mon existence sur terre? ». Ces questions s’imposent d’elles-mêmes quand les aléas de la vie font que j’en arrive à me demander ce que je fous ici, que les activités que je mène ne semblent avoir aucuns sens et que je semble gaspiller chaque instant qui m’est donné pour vivre. Alors que je constate qu’à côté certaines personnes semblent satisfaites de leurs existences, qu’ils trouvent un sens à ce qu’ils font enrôlés dans la routine quasi-quotidienne. Et moi, pourquoi j’ai autant de mal à trouver un sens à ma vie? A trouver un but qui en vaille la peine? Finalement, ne suis-je pas un peu folle?

Les spécialistes usent de différents qualificatifs pour identifier les désordres mentaux: bipolaire, cyclothymique, anorexie, dépression, schizophrénie et j’en passe. A première vue, je ne suis pas schizophrénique (heureusement d’ailleurs, je n’entends pas de voix qui me parlent et je ne souffre pas de dédoublement de personnalité lol) ni anorexique (de nature un peu gourmande, je ne risque pas de sitôt de rejeter les aliments lol). Alors, d’où me viennent ces préoccupations existentielles et ces impressions de « non sens »?

Comme j’aime bien pendant mes temps libre faire les tests de personnalités sur le net, j’ai trouvé ceci et je me suis hasardée à le faire
(je vous invite d’ailleurs à en faire autant! C’est en anglais mais ce n’est pas trop difficile à comprendre!). Y a des questions vraiment hilarants auxquelles j’ai répondu NON de suite telles que: « Pensez-vous que l’idée de poursuivre un chat avec un instrument à feu est amusant? » ou encore « Avez-vous eu plus d’une dizaine de partenaires durant les 3 derniers mois? » lol Et y en a d’autres auxquelles j’ai répondu OUI sans hésitation comme: « Pensez-vous que ce monde est chiant? » ou « Oublier d’éteindre le four est-il pour vous catastrophique? ». Et comme résultat, j’ai eu ceci:

You scored as Borderline Personality Disorder.

Congratulations! You have BPD! You know how to see things in black and white, desperately cling to unstable relationships and are a master of wrist-banging… rational emotions? Who needs ’em!

Borderline Personality Disorder
67%
Unipolar Depression
58%
Obsessive-Compulsive Disorder
33%
Antisocial Personality Disorder
17%
Eating Disorders
0%
Schizophrenia
0%

Donc, « personnalité bipolaire » moi?! Humm, à creuser! Et vous???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s