Dépendance

tabac.jpg Ahh, cigarette quand tu nous tient! Bien sûr, dans mon récent post j’ai déjà dit que je ferai un effort pour arrêter, que j’en ferai ma principale résolution pour l’année à venir mais comme c’est difficile!!! Je viens d’en faire l’expérience la nuit dernière!

Comme on habite un peu à l’extérieur de la ville, tous les commerces du coin ferment pratiquement tous à 19h. Seulement, hier soir les occupations habituelles de fin de journée ont fait que on n’avait plus qu’une demi-heure devant nous pour faire les courses avant l’heure fatidique de leurs fermetures. Gros dilemme donc tabac ou supermarché? supermarché ou tabac? Finalement, on a décidé d’aller faire les courses avant, parce que portés peut-être par un instinct de nécessité, il était plus important pour nous d’avoir de quoi manger correctement le soir que de ne pas avoir de quoi fumer. Résultat: 19h05 exactement, on sort du supermarché, on fonce vers les 2 tabacs du coin mais hélas ils ont tous fermés boutique! Logique, me diriez-vous, on n’avait qu’à pas traîner pour faire les courses! Mais c’était pratiquement impossible d’en sortir avant vu la queue qu’il y a devant les caisses, plus spécialement pendant cette période de l’année. On jette un coup d’oeil sur le paquet qui nous restait: plus que 2 tiges et la soirée ne faisait que commencer … Résignés, on a dit qu’on ferait avec, après tout c’est pas plus mal de s’habituer à se restreindre. C’était sans savoir ce qui nous attendait ce soir là à cause de cette maudite dépendance!!!

On était rentrés donc et tout contents, on a détournés toute notre attention vers la merveilleuse tarte flambée qu’on venait d’acheter, slurppp c’était bien bon! à 20h30 on a fini de manger, et là ………….. le gros vide! Non non pas de cigarette même si c’est vraiment délicieux d’en griller une après un bon repas! Pas de cigarette parce qu’on ne dort pas avant 23h-minuit et jusque là, qu’est-ce qu’on va faire?! On a donc sagement regardé un film à la télé, une comédie et on a essayé de se concentrer dessus.

Vers 21h30, je n’en pouvais plus: je ne tenais pas en place, je me frottais les doigts de pieds et craquer mes mains, je me grattais les cheveux, limite j’allais chercher une elastique et me frapper un peu partout😆 je vous jure, le manque total. Lui, il était zen, enfin je pense qu’il essaie de l’être, il essaie de se maîtriser tant bien que mal. Il est même allé jusqu’à me chercher des noises parce que, soi-disant, je n’arrêtais pas de gigoter. En fait, il paraît calme mais ses réactions démontrent bien qu’il est énervé lui aussi. Je viens de me rendre compte qu’un manque ou une dépendance peut amener à faire n’importe quoi. En fait, je ne sais pas jusqu’où j’ai pu aller si vraiment il n’y a avait plus de cigarettes ce soir là! Il m’irritait, le canapé où j’étais assise et à peu près tout ce que je voyais m’irritait …

Le coup de grâce salvateur est arrivé à 23h. On a décidé de l’allumer finalement cette maudite cigarette. Ahh, que c’était bon!!! Heureusement que la soirée s’est bien terminée, j’ose même pas imaginer comment je me sentirais ce matin si on avait continué l’état – pas de cigarettes –😆

Ahhh, maudite dépendance …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s