Droit de réponse

main-stop.jpg Au risque d’ennuyer mes lecteurs sur le fait de toujours radoter sur les conditions des femmes et avant que je ne me fasse étiquetter (si ce n’est déjà fait) de lourdasse féministe, je me permets une dernière fois d’écrire un droit de réponse par rapport à certaines indignations sur le fait qu’on mette toujours au premier plan les causes des femmes (et des enfants) au détriment de celles de nos amis les hommes. Huhu, droit de réponse comme ce que l’on fait dans Paris Match ou L’Express (bien que ce blog n’a pas cette ambition), je reprends ici les termes utilisés par TNR.

Qui se lève tôt le matin pour aller pêcher en pleine solitude sur une toute petite pirogue au milieu d’un océan indien déchainé afin de nourir ses enfants? L’homme schgeume.

Je me permets de répondre « mauvaise foi » car dans nos campagnes, aussi bien les femmes font des travaux pénibles. Que je sache: parmi ceux qui cultivent le riz du petit matin au soir avec l’angady, il y a aussi des femmes. Mais non seulement elles travaillent à la rizière mais aussi elles doivent aller chercher du bois, puiser de l’eau, faire à manger et tout ça en ayant 2 enfants ou plus (?) qu’elles portent sur leur dos. Si la pêche pourrait procurer la sérenité et le calme (pour ceux qui savent en profiter), la femme dispose moins de ces moments de tranquillité. La femme (à moins qu’elle ne soit entretenue) ne tourne pas les pouces à la maison en attendant que son mari retourne de son dur labeur du jour. Pourcentage de femme entretenue à Schgeumland*: ma main au feu que ça dépasse les 5%

Qui se tape la honte de devoir bégayer devant toute une foule pour présenter des condoléances alors qu’on est tous écrasés de douleur? L’homme schgeume.

C’est la société qui a fait que les choses se passent ainsi et non pas parce que les femmes voulaient à tout prix décharger les tâches ingrates aux hommes. Dans une société où l’homme est considéré comme le chef de famille (loham-pianakaviana) à qui revient tous les droits premiers, tu imagines bien que l’on ne donne pas assez aux femmes de marge de responsabilité. Et pourtant, ce n’est pas une question d’incapacité car je connais beaucoup de femmes schgeumes qui ont un réel talent d’oratrice. Mais c’est ainsi que la société a toujours fonctionné et à moins que tu ne veuilles bousculer tous les us et coutumes, je ne vois pas comment tu peux reprocher aux femmes de ne pas y participer. Et j’ai tendance à dire que ton initiative de revolucion est louable en ce sens que si l’on continue dans cette lancée traditionnelle, on ne sera pas loin de la Chine où on tue les nouveaux-nés filles parce que les garçons sont plus importants.

Qui va retourner le sol des rizières sous un soleil de plomb alors que madame joue à l’ombre avec son éventail? L’homme schgeume.

Mouhahaha, encore une fois je sais pas où tu as cherché ça mais de toute ma vie à Schgeumland je n’ai jamais vu une femme de paysan se taper la bronzette en attendant que le mari ait fini le travail du champ. Mauvaise foi quand tu nous tiens …

Qui se tape des centaines de kilomètres pour mener un troupeau de zébus au marché à bestiaux pendant que madame attend à la maison que l’argent rentre? L’homme schgeume.

Aïe aïe aïe, encore un niveau de plus vers l’image de l’homme super-héros. Ca me rappelle ces longs trajets en voiture qu’on fait pour aller sur la côte. Et que lorsqu’on prend une pause au bord de la route dans ces contrées au milieu de nulle part, j’ai vu effectivement ces hommes qui font de longs trajets à pied pour mener leurs zébus. Mais j’ai vu aussi des femmes avec des enfants sur leurs dos ou à pied, faire d’aussi longs trajets pour vendre les produits que la petite famille a cultivé ou pour aller chercher de quoi manger. Qui est-ce qui fait le tour des plages chaque jour en vendant des « bonbons-cocos » sous les yeux des touristes et ce malgré le danger auxquels sont exposés ces enfants? Et oser dire après que les femmes et les enfants ne foutent rien, ce n’est pas plutôt un raccourci confortable? Bien sûr, les femmes schgeumes ne sont pas voilées ni font l’objet de l’excision, mais certaines encourent toujours de déplorables conditions de vie comme la violence, le travail des mineurs, le tourisme sexuel si je ne vais citer que ça …

Qui doit tirer le pousse-pousse et tirer à dos d’homme des charrettes alors que dans de nombreux pays on épargne même aux animaux de telles tâches pénibles et dégradantes? L’homme schgeume.

Est-ce que cette revendication doit être utilisée contre la cause des femmes? N’est-ce pas plutôt un des aspects de la pauvreté en général? Que je sache, ce n’est pas la femme qui a imposé à l’homme de faire du pousse-pousse et rien que ce métier là. Si on avait donné le choix à ces hommes, je ne pense pas qu’ils auraient choisi de tirer le pousse-pousse, mais la pauvreté a fait que c’est ainsi. Tout comme c’est dégradant de voir un enfant passer ses journées à vendre du « bonbon-coco » sur les plages (même si ça ne demande pas beaucoup de conditions physiques tu vas me retorquer) alors que les enfants de son âge dans de nombreux pays dans le monde sont à l’école. Oui, la pauvreté est dégradante, mais je ne vois pas là dedans matière à faire opposition entre le droit de l’homme et de la femme. D’un côté comme de l’autre, il y a injustice …

Qui doit aller marcher des kilomètres et des kilomètres pour aller chercher femme, attendre devant un portail qu’on daigne lui ouvrir, accepter que sa famille et lui même se fassent insulter par un pseudo-orateur qui ne les connait même pas et enfin donner un cadeau pour soi-disant “apaiser la tristesse des parents de la jeune femme” alors qu’ils sont contents de s’en débarasser? L’homme schgeume.

Haha, question d’us et coutumes toujours Mr TNR. Qui a inventé le precept que la demande en mariage doit toujours revenir à l’homme? Ce n’est pas la femme je suppose. Que c’est la logique loi de la nature et aller en contre-sens donnerait à la femme une image de pétasse prétentieuse. Ha, la société a donné à l’homme ce rôle de super-dominateur, il faut qu’il en assume les conséquences …

Il faut en finir avec les “les femmes et les enfants d’abord” – ce truc est vraiment une honte. En fait, la phrase à prononcer dans de tels cas est désormais “les hommes et les hommes d’abord car ça fait des siècles qu’ils sont les derniers et le monde ne se porte pas mieux pour autant !”

Compte-tenu de mes précédentes réponses, je suis en mesure de déclarer que cette proposition relève du « non-sens » et du « non-lieu ». Oui, il faut encenser et encourager les futurs Bush, et il faut tuer les Benazir Bhutto et kidnapper de plus en plus d’Ingrid Betancourt … parce qu’il n’y a que l’homme qui est la clé du bonheur dans le monde. Clap, clap, très judicieuse observation de l’ordre mondial …

Il faut arrêter de tenir la porte pour ces femmes trop-gatées. Il faut arrêter de porter les lourdes charges pour épargner leurs (soit-disant) fragiles personnes. Il faut se rebeller contre cet ordre établi – mis-en-oeuvre par les femmes – et qu’elles appellent la courtoisie masculine !

Le bouquet final qui couronne le tout si j’ose dire les choses ainsi. Perso, je ne revendique pas du tout qu’on me tienne les portes ou qu’on me laisse passer devant et j’ai horreur qu’on me propose une chaise ou qu’on me tienne la porte de la bagnole. Je ne suis pas handicapée (heureusement) que je sache. Mais bon, chacun sa conception de la courtoisie et des « blondes » schgeumes ça existe aussi. Pour moi, courtoisie = respect avant tout et ce n’est pas une revendication que je demande uniquement aux hommes mais à parts égales, entre tous les humains.

A bon entendeur …

* Schgeume ou Schgeumland: les lecteurs auront compris qu’il s’agit de Mada bien sûr …

18 réponses à “Droit de réponse

  1. Dans la mesure où l’egalité est prônée, je pense qu’une nouvelle innovation s’impose: le Droit de Réponse au droit de réponse. Rassurez vous je ferais court.

    Mon point est que l’égalité homme-femme se porte très bien à Madagascar. Mon point de vue est choquant pour tous ceux (et celles) qui ont toujours voulu croire et faire croire que l’homme est machiste et sadique. Ma prise de position privilégie l’humour et un point de vue extra-ordinaire. Elle n’en est pas pour autant machiste. Est-ce-que je dis pour autant que tout est parfait? Non. En réalité, on pourrait effectivement améliorer la situation des femmes mais d’une manière toute aussi équivalente que l’on pourrait améliorer celle des hommes.

    J’ai la grande chance d’avoir une interlocutrice qui présente la vie à Madagascar et qui tout en voulant démontrer l’inégalité fait le contraire. La situation dans les campagnes malgaches est égalitaire: j’en veux pour preuve que Trinitty dit « dans nos campagnes, aussi bien les femmes font des travaux pénibles. » Effectivement, elles vont chercher du bois mais les hommes aussi vont chercher du bois. Trinitty le sait si elle a un temps soit peu sillonné le pays. Et pendant que les femmes vont chercher du bois, l’homme ne se tourne pas les pouces: il continue à travailler. Au bout du compte, les hommes et les femmes ont accès aux mêmes fonctions et la différence d’activité s’explique plus par une répartition coordonnée des taches que part une distribution déséquilibrée ou une distribution imposée.

    Sur l’argument de la responsabilité du « chef de famille ». Permettez moi de demeurer fort sceptique – surtout quand on parle de société et de tradition. La notion de « chef de famille » est un concept importé à Madagascar par les colons français au travers du code Napoléon – et l’esprit de la loi paternaliste et machiste de cette loi n’a pas affecté la majorité de la population. Pour vous dire, les notions de noms et de prénom n’existaient pas avant l’imposition de droit familial français. Chaque individu homme ou femme se voyait à sa naissance accorder un nom qui portait son entière singularité sociale sans aucun aspect paternaliste. N’est-ce-pas là un fort symbole d’égalité sociale traditionnelle?

    Enfin, il nous faut considérer les études statistiques existantes si on ne peut se rendre sur place et constater de visu que l’égalité homme-femme n’est pas mise à mal. Ces dernières montrent que les parents favorisent les études de leurs filles par rapport à celles de leurs garcons. Ici encore, une autre réalité forte de signification et posant Madagascar comme un pays sans tradition, ni réalité machiste. Je cite “il semble que les garçons travaillent davantage que les filles. 27,3% des garçons travaillent, alors que ce taux n’est que 23,7% pour les filles. En outre, en milieu rural schgeume, les filles semblent plus enclines que les garçons à être scolarisées.”

    Afin de ne pas me faire accuser de « créativité », l’etude sociologique que je cite se trouve là http://ucw-project.org/pdf/events/RAKOTO-TIANA.pdf

  2. mince c’est pas un copier-coller…sa hoe lava lotra lé pdf?

  3. lool!
    quelqu’un a un résumé.. et du post de trinitty et de la réponse faite précédemment? mdr

    ca se revolte dans le coin dis donc!

  4. moi moi moi je veux bien expliquer (dis la fille qui a foutu le feu!)
    Alors , tu as TNR qui est trop pas content que les XX elles ne l’aient pas invitée à leur VM (pas seulement parce que son vocable est limité). alors il se la joue traditionnel et nous fait une thèse super vaseuse.
    Comme les XX ont toutes un pseudo qui finissent par un Y ce qui prouve que ce chromosome sert à quelqu’un, elles tentent toutes l’impossible et entament un pré-campagne pour enrichir le lexique de TNR.
    Évidemment la cible étant lost in translation a compris que le point de gravité de la planète se situait durant ce momentum chez lui…

    et le monde aura avancé pendant que certain tournait autour de soi-même!!

  5. Wow… Wow… Merci d’avoir fait franchir la limite personnelle au débat d’opinion.

  6. Chère Trinitty!

    Ton blog est sacrément original. Je suis flattée que depuis Madagascar tu aies pris la peine de faire un tour sur mon blog chauvin😉

    J’aime le ton, les revendications et je te suis à 100%! Bravo et bienvenue dans mes liens…

  7. Moi je suis toujours et encore super motivée pour lire et traduire VM

    parce qu’à Mada même si les filles ne se voilent pas, même si les filles ne se font pas exciser. Beaucoup d’entre elles souffrent d’abus sexuel, de viol, d’incestes, d’exploitations en tout genre et ce tous les jours ; fort malheureusement beaucoup n’osent le dire (porter plainte) car elles ont peur … de la société. Oui de cette société qui pense que les femmes doivent se taire, que les femmes sont fragiles et que les femmes ne sont finalement que Vagin.

    Quand je vous parlai des cas de « jaloky » chez tnr…non franchement, se faire entretenir par « sa » femme, c’est la limite quoi! c’est de l’esclavage, c’est inacceptable . »vendre sa femme »???

    Ce qui est important en traduisant VM c’est de pouvoir …enfin… donner la parole à toutes ses femmes qui ont des droits: la liberté de vivre libre, de partir si elle le veut parce qu’elle le vaut, de parler si il le faut, d’être écouter…

    ET Le jour où les mecs arrêterons de nous regarder en tant que simple V, ce sera seulement à ce moment là que je m’arrêterai…

    et puis allez quoi, les VM c’est trop marrant nge é!

  8. eh oh les amis un peu de calme, on va pas faire du blog un champ de bataille quand même😛

    [avis general: si j’omets des accents ou s’il y a des ponctuations qui se glissent parfois à l’intérieur des mots, c’est pas que je suis devenue decerebrée mais c’est parce que j’ecris à partir d’un clavier suisse. Je vais quand même essayer de faire attention]

    tnr> Je pense bien que quand tu dénonces le fait « qu’il y ait certaines personnes qui tendent à faire croire que tous les hommes sont machistes et stupides », c’est bien à cause de discours comme les tiens qui sous pretexte de l’humour ne se prive pas d’enfoncer de plus en plus la condition des femmes. Et c’est ainsi que les croyances collectives sont mefiantes vis à vis de ces hommes qui aiment bien en utlisant le 2nd degré rabaisser les femmes. C’est ce qui m’énerve le plus je pense, ne pas assumer la teneur de ses propos et cacher son brin de machisme évident sous un vil humour. Mais soit, si c’est ainsi que tu as l’habitude de t’exprimer, je vais faire avec pour avancer dans la discussion.

    Tu sembles me reprocher le fait que je pointe certaines inégalités entre les hommes et les femmes au pays et tu affirmes que j’ai tout faux. Eh bien je persiste à dire que ces inégalités existent. Et tu ne les vois pas – ou tu les ignorent – parce qu’on n’a pas observé ou on n’a pas vécu dans le même milieu je pense. Combien de fois j’ai vu des femmes « au foyer » qui sont tellement isolées, qui sont à la merci de ces hommes à qui elles dépendent, qui rentrent souvent souls et qui les battent. Ces realités là existent, et il n’y a même pas besoin de sillonner tout le pays pour le constater. Il suffit de faire un plongeon dans le quartier d’Ampefiloha ou d’Andavamamba (si je ne vais citer que ceux-là) pour constater ces réalités sociales. Je pense que dans le cadre de ton métier ou de ton milieu, tu rencontres plus souvent de « femmes-cadres » ou des « femmes de PDG » à qui tout sourit, mais il ne faut pas oublier qu’une proportion importante de la population féminine subit quand même ces inegalites que j’ai cité ci-dessus. Après, si on n’entend pas parler de ces femmes parce qu’elles ne peuvent pas s’exprimer; il ne faut pas dire pour autant qu’elles n’existent pas, c’est renforcer encore le poids de l’injustice.

    Le rôle du media citoyen est à mon avis entre autres de reveiller ces femmes, de mettre au courant les responsables sur leurs conditions.

    Il en est de même pour le sort des enfants: tourisme sexuel, travail des mineurs, etc. auxquels tu n’as pas fait allusion. Concernant ton fichier PDF, j’avoue j’ai la flemme de l’ouvrir (dès fois, je me permets une bonne grosse paresse intellectuelle, ça m’arrive). Je ne remets pas en cause le travail de cette personne, cependant je me méfie toujours des stats (comme les sondages d’ailleurs). Je trouve que les stats ne font que survoler les problématiques et rentrent moins dans la réalité des choses.

    Tu dis que la loi paternaliste et machiste n’a pas affecté une majeure partie de la population?? Humm humm, eh bien décidement j’ai vraiment tendance à penser que tu évolues dans une bulle au pays des « merveilles ». Car la réalité que je connais n’est pas ainsi. Rien que dans la diaspora, combien ne sont pas ces hommes frustrés en constatant que ces filles du pays peuvent aussi s’assumer toutes seules en arrivant à l’etranger. L’image était trop prégnante dan leurs têtes de la traditionnelle « femme au foyer ». Si tu veux des temoignages reelles – et non pas des stats – je peux t’en donner à la pelle.

    Enfin, une petite pique pour toi TNR mais c’est surtout dû à la curiosité: c’est bien la premiere fois que je vois un supposé défenseur ardent du « socialisme » et qui soit aussi très peu solidaire des causes feminines. C’est curieux …

    J’aurai tellement voulu continuer encore cette discuss’ mais là les gars (et les filles), je m’arrête pour le moment parce aue le clavier qwerty me donne vrqiment mal à la tête!!!

  9. Magda> Je suis egalement très flattée que tu sois passée par ici, merci beaucoup pour le link, et je vais en faire de même pour le tien, et comment😀 Par contre, je ne suis pas à Mada😳 mais je porte fièrement sa voix autant que je peux …

  10. piso> faut qu’on essaie de se croiser sur msn dans les prochains jours et … je te dirai tout lool

    jogany et ikalakely> on reste motivees les filles😀

  11. je t’attends sur msn e! désolée fa tena ts manana credit za @ zao ftona

  12. wow, la discussion chauffe par ici.
    J’ai fait un resume de la discute pour global voices online deja, je regrette de ne pas avoir vu ton post avant, car je l’aurais surement inclus, mais ce ne sera que partie remise.
    En tout cas, vivement VM, que la langue me demange deja de traduire.

  13. sipakv> Ne t’inquiètes pas, ce sera partie remise comme tu dis😉

  14. Mais alors où es-tu? Simple curiosité à laquelle tu n’es pas obligée de céder bien sûr😉

  15. fa ohatrany lasa resaka denigrement be izy izany an!?masiaka be daholo ny resaka hitako ato fa interessant ihany.moramora fa aza dia mifamely be loatra ranga.
    biz

  16. Magda> I’ve sent you an e-mail😉

    pakysse> je n’ai fait aucuns dénigrements (enfin, je crois), j’ai juste répondu aux affirmations de TNR et mes remarques ne sont pas du tout adressés contre sa propre personne, mais plutôt contre ses arguments avec lesquels je ne suis pas d’accord …

  17. « vivement VM, que la langue me demange deja (..) » gloups, oups, re gloups ?!!!??? ouf ! « me demange deja de traduire » sao dia misy lava saina eo an

  18. trinitty>ouf…………..lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s