Loue studette contre pipe

logement-def.jpg

Ainsi fut titré l’article-choc de Libé paru vers le début du mois. Des propositions qui dépassent l’entendement comme ce locataire qui expose ainsi ses exigences contre une proposition de colocation: «Se promener nue le plus souvent possible. Ecarter les jambes sur le canapé pour m’exciter. Pas de contrainte de fréquence pour les rapports sexuels, mais faudra pas se foutre de ma gueule non plus. Au début, je risque d’avoir envie souvent.» Des propos qui sont à tomber par terre, l’exploitation de la misère qui permet aux détraqués et autres obsédés sexuels d’exercer librement leurs horribles vices. La question du logement est un problème qui me tient à cœur parce que je pense que c’est le minimum de dignité que tout être humain devrait être en droit d’avoir. Je me souviens toujours d’un accompagnant social que j’ai rencontré un jour et qui m’a dit que le basculement vers l’abîme social se fait très rapidement en ce sens qu’une personne qui se trouve au delà de 3 jours sans logement – donc sans pouvoir se laver ni dormir correctement – se trouve déjà malgré elle dans un état psychologique de clochard et se comporte comme tel. Entendons-nous bien, il ne s’agit pas ici d’aléas passagers – comme par exemple aller en vacances en aventure et ne pas trouver d’endroit où dormir – mais bel et bien d’une situation catastrophique où du jour au lendemain on se retrouve à la rue.

Ca me rappelle mes temps de galère où obligée moi aussi de me trouver un logement dans l’urgence, j’ai écumé les petites annonces, les particuliers et la folie des agences. Un jour j’étais déjà toute prête à sauter sur un appart’ quand le moment venu où je devais déposer mon dossier que la nana de l’agence (j’me demande d’ailleurs si ces gens là arrivent à dormir tranquillement la nuit; de même que les huissiers, métiers de charognards! pardon pour ceux qui y sont, j’ai pas pu m’en empêcher) me lancer posément: « Oui mais il faut que votre garant habite dans cette ville, qu’il ne soit pas marié ou s’il l’est qu’il n’ait pas d’enfants à charge, que son salaire soit au minimum de 2 000 € (c’est même pas le triple du loyer en question mais je pense qu’elle s’en fout) et par ailleurs nous ne pouvons pas garantir que vous ayez l’appart’ avant que les actuels locataires soient réellement partis, question de sécurité. Mais si vous arrivez à réunir toutes ces pièces nous garderons votre dossier et vous recontacterons le moment venu ». L’hallu total!!! Ajouté à cela les 200 € de frais d’agence qu’on doit payer en plus des 350 € de frais de régie avec les 3 mois de loyers de caution. Oui parce que c’est une belle arnaque cette façon de devoir passer à la fois par la régie et par l’agence, parce que ces 2 là appartiennent souvent au même organisme mais en séparant délibérément les fonctions ils gagnent plus de sous. Et honnêtement, la majorité des gens qui sont payés au Smic ou moins, ceux qui sont au chômage, tous ceux qui sont en situation précaire en fin de compte pourront-ils jamais satisfaire ces conditions?

Et les particuliers, n’en parlons pas parce que je crois que c’est même pire. Toute ta vie personnelle passe alors à la trappe: « Et vous faîtes quoi comme études? Et vous travaillez à côté? Et vos parents ils font quoi? Vous avez un petit ami? Vous avez beaucoup d’amis? Vous faîtes souvent la fête? Et vous comptez rester pendant combien de temps? » etc. Limite s’il ne te demande pas si tu achètes bio ou pas parce que selon ça peut influencer sur ton budget.

Sur les petites annonces, je ne suis pas tombée sur les fous décrits dans Libé mais je me souviens avoir dépensé beaucoup en factures de téléphone pour appeler sur des mobiles en ayant à chaque fois des réponses sèches genre: « Ah ben, désolé c’est loué ». Et ce même si tu te jettes sur le premier journal du lundi. Me demande s’y a pas une filière souterraine qui fait passer ces annonces à des privilégiés en avant-première …

Bref, pour ne pas tomber dans la décadence telle que cet affreux « sexe contre logement », je pense que la meilleure des solutions reste les assos* que ce soit pour dénoncer les délits et abus ou tout simplement pour se faire aider à trouver un logement. C’est ainsi que j’ai pu trouver la colocation où je suis en ce moment: ambiance nickel entre les co-occupants malgré quelques couacs mais vraiment minimes avec lesquels on peut toujours trouver un terrain d’entente, et puis financièrement je pense que c’est vraiment un bon plan.
Pour revenir au fait que j’ai cité au tout début: N’y a t-il pas un moyen pour faire arrêter ces pervers? Les sites ne font-ils pas un contrôle des annonces qu’ils font passer?

* Selon les villes il y a des assos type CLLAJ ou O.S.E. par exemple qui sont efficaces ainsi que le CROUS pour les étudiants bien que je n’ai jamais été satisfaite par leurs services.

17 réponses à “Loue studette contre pipe

  1. La Bd est trop drôle… Le pauvre p’tit gars…

  2. Oh la coquine, elle nous sort le gros titre tapageur pour attirer du pervers😛

    J’ai vu ça à la télé aussi, c’est un peu abherrant, et ça semble quand meme assez simple à controler… après je peux comprendre que certaines personnes en condition economique faible ne trouve pas d’autres solutions.

    Une proposition de Bayrou pendant les présidentielles etaient d’interdire les cautions, qui seraient compensées par des assurances que le locataire ou le proprio devaient payer chaque mois (un truc assez minim’, type 5 euros) qui permettait aux 2 parties d’etre content: l’assurance payait au proprio en cas de mauvais payement, le locataire n’avait plus a trouver de garant ni donner une caution trop grande.

    Il me semble que Sarko avait une proposition équivalente, mais j’en suis pas sur…

  3. trinitty, il doit y avoir une animation flash qui me bouffe toute ma CPU dans ta page !

    ilay sary kely koa toa niova ?

  4. Adri> rhoooo, mes stats ne décollent pas tant que ça😛 et pi je parle d’une chose sérieuse là🙄 Connait pas trop la politique de Sarko en ce domaine ou je n’en ai pas encore entendu parlé. Par contre, y a les organismes comme Cilgere, Locapass ou 1% Logement que j’ai oublié de mentionner et auxquels on peut avoir recours pour avancer la caution, les frais d’agence, etc.

    Rajiosy> chui nulle dans les questions techniques. C’est quoi CPU? Le seul truc qui peut être « flash » dans cette page c’est le « music box » là, tu penses que ça peut être ça? Pour l’avatar, héhé relooking io é😉

  5. trin’, faut parler de Miss France, ça décolle tout de suite!😛

    En tout cas très jolie nouvelle photo😉

  6. Adri> Merci, tu changes la tienne aussi?😛

  7. j’en ai pas d’aussi jolies😛

  8. Adri> bouhhh, t’es trop modeste😀

  9. Juste réaliste😛

    Allez j’arrete de flooder😛

  10. Ah non!!! mais dans quelle société sommes nous?
    Je trouve ça dégueulasse …
    à mon avis ce sont surtout les étudiantes qui tombe « facilement » dedans. On se dit pourquoi pas? c’est une aventure comme une autre…et puis après c’est catastrophique.

    de mon expérience je sais que les demande en crous et autres assocs c’est aussi le parcours du combattant…il faut réservez très tôt,attendre et attendre, trouver les garants (étape hyper difficile), réunir le caution donc les jeunes essaient de trouver une autre solution…celle de la facilité…payer en nature!!!

    C’est de l’abus tout court…

  11. ça doit être la boîte à musique effectivement !
    CPU : central processor unit ozy ny miseho milay

  12. Il est bien, ce post… alors à Lyon aussi, c’est l’horreur? A Paris, j’en ai vu des vertes et des pas mûres question locations et colocations…

  13. Ikala> Pour les cautions et autres dépenses pré-locations, il faut voir les organismes 1% logement: ils aident même les étudiants …

    Rajiosy> Je vais voir ce que je peux faire😉

    Magda> Je n’ai pas encore eu d’échos sur Lyon, mais probablement que ça peut exister aussi car la crise du logement est ici aussi énorme …

  14. Sympa. Je suis justement huissier…

  15. tnr> je l’ai deviné😆 bonne nuit quand même😛

  16. Pourquoi tu bouges pas au Canada? (dis la fille qui a tout fait pour éviter de lire l’Article qui fait 500 lignes)
    déjà on pas de trucs du genre garant, caution, le grs qui te demande 4 mois de loyer en avance tu peux toi-même le proposer à la police, et pis? les apparts c’est pas moche du tout et pis?
    je sais plus moi…

    sinon pour les histoires de colocation, quelle chance tu as….

    Bisoux

  17. joan> Si je vais là-bas, on va faire une coloc type Friends?:mrgreen: j’y pense, j’y pense …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s