Jusqu’où irait-on pour du blé?

free-world-2.jpg LTR avait parlé de l’insécurité qui sévit de plus en plus à Tana en ce moment. J’ai été choquée par un fait divers récent survenu dans la capitale: des jeunes qui ont tué, noyé et enseveli un couple dont ils étaient les amis juste pour voler leur « matos » et leur bagnole. A ce niveau là, ce n’est même plus de la lutte pour la survie (j’aurai pu comprendre – quoique – s’ils avaient volé de la nourriture sans pour autant passer au meurtre) mais tuer juste par jalousie et convoitise, je trouve ça ignoble.

Je me souviens qu’en y allant passer les vacances il y a 2 ans de cela, toute imbue de mes habitudes et de mon indépendance acquise, je me suis fortement disputée avec mes parents parce qu’ils voulaient que je sois rentrée à 17h30 grand maximum. Donc avant que le soleil ne se couche et que la ville soit plongée dans le noir à cause du délestage. Je n’ai pas compris étant donné qu’ici, je peux rentrer toute seule à 1 ou 2h du matin sans qu’il puisse m’arriver quelque chose (pas encore, je touche du bois). Ils m’avaient dit alors que j’étais insolente et inconsciente, que des jeunes se font de plus en plus enlevés le soir et on ne sait pas ce qu’ils deviennent. Que les bandits de plus arrivent à remarquer tout de suite si tu es résidente ou pas même si tu es une native (c’est sûr, il faut juste prendre un taxi pendant le séjour pour voir comment les gars arrivent à t’arnaquer à l’oeil). Je leur en ai voulu mais en fait je ne vivais pas dans leur réalité, il faut être au courant de tels faits persistants pour se rendre compte. La capitale bascule t-elle vers le grand banditisme? Le fossé entre les classes sociales seraient-elles tellement énormes que les mentalités ont changées?

A cet effet, et à titre illustratif, j’ai vu ce week end le dernier film de Ken Loach: It’s a free world que je conseille vivement de voir. C’est fou ce que la recherche du fric amplifiée par la pseudo-liberté qui est supposée accordée à tous actuellement peut entraîner à faire des horribles atrocités, qui vont à l’encontre de toute morale.

La musique dit-on adoucit les moeurs. Morceau qui n’a rien à voir avec l’objet du post, mais disons que c’est mon mood du moment. En passant, lovin’ Luz Casal.

19 réponses à “Jusqu’où irait-on pour du blé?

  1. …….
    Les copains qui me sortent « Impossible de sortir au FBC si c’est tard je dois rentrer chez moi tôt » et à moi de réfléchir….2 sec….ah….
    C’est Bogota…mais ça on l’a déjà dit. Au fond…pour une poignet de dollars et après yen a qui toruvent ça galèreuh de vanter les méritent touristiques de Tana.

    Bisoux ki an

    on garde espoir, lutte des classes, lutte finale

  2. l’argent rend l’homme fou!tena lasa mia degueulasse be ny sain’ny malagasy fa tokony mitady solutin economique aingana ny fitondrana!

  3. Les realités sont effectivement subjectives mais tout de même… N’est-il pas un peu rapide de se demander directement si Tana est sous les bombes suite à un fait divers « marquant » et le « 17h30 maximum » des parents?

    Personnellement, je rentre chez moi (la plupart du temps) entre 19h00 et 1h00 du mat a Tana, sans jamais avoir rencontré de grands mechants loups.

  4. On prend toojoors ses parents pour des vieux abrutis et puis un jour , on comprend qu’ils n’avaient pas si tort….et dire que ça se passera de la même façon avec nos futurs mômes !

  5. Oui, c’est moche en effet…

  6. joan> y a beauucouup de sites qui vantent merveilleusement bien les mérites touristiques de Tana, et même des autres endroits de l’Ile d’ailleurs. Même moi, quand je parle avec des étrangers qui sont intéressés par le pays, j’ai du mal à leur décrire l’envers du décor; mais de plus en plus, non pas dans l’intention de donner une mauvaise image du pays, je m’efforce de leur dire les problèmes qu’il y existe. Et je pense que c’est plus sain …

    pakysse> marina mihitsy izany

    tnr> c’est vrai que je suis partie d’un seul fait divers, mais il faut être honnête aussi: à chaque fois que je consulte les journaux du pays, je vois de plus en plus de faits divers horribles. Je t’assure que je suis quelqu’un d’assez têtue, que j’en ai beaucoup voulu à mes parents de cette « sur-protection » mais je réalise maintenant que c’est parce qu’ils ne veulent pas que les traditionnels « ça n’arrive qu’aux autres » arrivent à leur propre enfant. Parce que ces faits existent même si « ça n’arrive qu’aux autres ». Moi je dis « il faut faire attention » …

    tymilk> Inconsciemment, c’est ptêt pour cette raison que je repousse l’appel de mon horloge biologique …

    magda> ui …

  7. j’adoooooore cette chanson et surtoot il faut la voir chanter par miguel bosé dans « talons aiguilles » !

  8. donne la voix aux citoyens pour qu’ils donnent leur voie…
    geez im so into this CITOYEN thing….une espece d’endoctrinée de la nouvelle idéologie « le pouvoir au citoyen » c eux qui savent ce qui leur faut…et non le reste…

    bisoux

  9. j’ai passé une dure journée de boulot (agrémentée d’un froid de chien) alors ça me fait plaisir de vous lire😀

  10. « à chaque fois que je consulte les journaux du pays, je vois de plus en plus de faits divers horribles »

    Récemment justement je me demandais si les journaux faisaient du sensationnalisme (surtout les titres des articles en malgache ont attirés mon attention) ou s’ils représentaient vraiment une actualité que je rate.

    Pour le reste… Je ne sais pas. Ces temps-ci j’ai remarqué beaucoup de policiers dans les rues, mais bien c’est une période électorale. Le monde devient de plus en plus violent (je trouve).

  11. C’est rigolo les expériences différentes🙂 Moi, pour la 1ère fois de ma vie, je me suis sentie en sécurité à Tana la nuit ces vacances!
    Comme pour toi, mes parents m’avaient toujours mis en garde sur le fait de sortir après 18h , du coup j’étais parano, je pensais que les rues de Tana étaient remplies de gang prêts à m’égorger pour 2 000 Ar…
    Et la nuit, je rentrais plutôt tard, et c’était atrocement calme ! Personne dans les rues, aucun bruit. J’ai été vraiment étonnée de la différence entre la réalité et ce que j’avais entendu.
    Je pense qu’en partie, c’est rentrer dans la banlieue de mes grands parents qui est dangereux. Mais quand tu restes en ville, sur les grands axes routiers, y a pas de souci.
    (je ne parle pas des petits escaliers coupe-gorge où même la journée tu sais pas si faut les prendre ceux-là ou si ils sont réputés « safe »).

    Y a quelques précautions (de base) à prendre, et je pense qu’on peut sortir tranquille à Tana jusqu’à relativement tard (enfin… pour Mada, vers 1~2h)
    Règle number one: ne jamais prendre un taxi la nuit tte seule. Il faut être véhiculée par qqn de confiance.
    Règle numéro 2: être accompagnée par des gars qd tu marches dans la rue la nuit

    Dans la journée, je dirai : sortir léger: éviter les sacs à main clinquants (j’avais tjrs mon vieux sac à dos plein de boue :-)).

    Voilou, c’était ma (petite) expérience…

  12. insane> la manipulation par les médias est un sujet intéressant aussi effectivement …

    vola> merci pour ce récit concret d’exprience🙂 Très d’accord pour ces mesures que tu préconises. Pour ma part, jamais eu l’occasion de rentrer à 1h ou 2h du mat’ à Tana encore …

  13. QUOI TRIN??t’as jamais fait l’amnésia au papillon à pied à 3h du mat??
    Bon Vola on sait dans quel Club diriger notre Trin durant ses prochaines vacances à Tana ! Un espèce de gang de garde du corps passionés par le karaoké…
    Insane>j’en ai marre nos commentaires se recoupent on dirait que le mieux serait de filer toutes un super coup de fil et d’en discuter en live…hey FBC….
    ok je fais la pub mais avouez que c’est vrai…..

  14. jo&trin> L’important ce n’est pas où l’on va, mais d’être bien accompagnée🙂 (ouhlala, attention phrase culte :))
    Jo, elle a de supers plans pour les filles qui se retrouvent paumées à Tana, coincée chez leurs parents pour cause d’insécurité🙂 Merci Jo !
    Trin, si tui aimes le billard ou le karaoké, y a de quoi faire tard à Tana🙂

    Insanemind> l’insécurité, c’est un sentiment diffus et irrationnel qui n’est pas (ou peu) relié au taux de violence à Tana. (ce n’est qu’un avis).
    Par ex., si ton cousin se fait tabasser à Tsaralalana, tu vas flipper à fond parce que c’est quelqu’un de très proche et ça aurait pu tomber sur toi. Alors que le gars lambda qui se fait piquer son portefeuille, ça te choque pas plus que ça. (sauf s’il est tué, là c’est un peu plus gravos).
    Si un malheureux fait-divers se passe dans un endroit où tu passes souvent, ton sentiment d’insécurité monte en flèche, alors qu’en y réfléchissant quelle est la probabilité pour que le même accident arrive au même endroit avec toi ?
    Enfin bref, j’ai décidé d’arrêter de penser « et si c’était sur moi que c’était tombé? » parce que ce n’est pas arrivé et du coup ça ne m’empêche pas de m’amuser (OK, ma réaction est limite égoïste, et ?)

  15. Bezoro,

    tena mahafinaritra be ilay blog an !
    Momba ny zava-misy any Dago dia « tsara ihany ny mitandrina » satria tena tsy fantatra ny ao an-tsain’ny olona !
    Tena be loatra mantsy ny manelanelana ny mpanana sy ny mahantra !
    Nefa ny manana sahala amin’ny toa mampiseho ny fanana be tena tsy mivaky loha e !
    Tena tsy fitiavan-tena mihintsy ny mitandrina !

  16. Vola: juste pour que tu saches: je n’ignore pas ton commentaire. Je cogite dessus !😉 Que veux-tu, la majorité de ceux à qui je parle semblent passer dans ces ruelles pas fréquentables… Cela dit, si les faits divers augmentent, ou que la violence est de plus en plus gratuite (fait divers d’un type qui a été castré et a qui on a mis l’objet castré dans la bouche après un vol entre autre) et … violente (tabasser ce n’est pas la même chose que d’autres actes de violence plus… à plus longue séquelle)… Je trouve juste ça plus inquiétant. Mourir m’effraie beaucoup moins que la torture. Bien sûr, je répète que j’ai une tendance parano. Et pour moi, être une femme… Ca attire certains idiots plus que d’être un homme. (j’ai les mêmes peur ici que partout ailleurs, y compris NY, ou Paris). C’est cette certaine violence sauvage qui me fait peur.

  17. Helisoa> bonzouro ko njy d tongasoa ato amiko ato😀 je vais aller faire un tour chez toi😉

    Insane> C’est moi ou tu as l’air de fumer une clope sur ton avatar?😛

  18. Oui… Je fume comme un camion MG mal entretenu … Chaque nouvel an je me dis : cette année c’est l’année où j’arrette de fumer. Mais pour le moment la motivation n’y est pas vraiment…

  19. insane> on est dans le même bateau …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s